jump to navigation

Équipe Coderre, ou Ré-Union Montréal… août 20, 2013

Posted by jay2go in Uncategorized.
Tags: , , ,
trackback

En tant qu’observateur de la scène politique montréalaise, j’éprouve un profond malaise devant la fameuse Équipe Coderre. Pourquoi ai-je l’impression que tous les anciens d’Union Montréal ont sauté dans le premier train qui les reconduirait vraisemblablement (à en croire les sondages des derniers mois) au pouvoir?

Je ne suis pas fan de Denis Coderre, je l’avoue. Je n’ai jamais été de ceux qui voyaient en lui le nouveau Messie. Néanmoins, on peut objectivement se demander à quoi donc joue ce dernier. Coderre a beau provenir de la scène fédérale et n’avoir jamais œuvré sur la scène municipale, il ne peut pas ignorer que les Montréalais en ont soupé d’Union Montréal et de toutes ses magouilles. Or pour un prétendant au trône qui se veut propre, il a une drôle de façon de montrer aux Montréalais que sous son règne, les choses se feraient différemment de l’époque Tremblay.

On peut ne pas apprécier l’idée d’un exécutif collégial formé d’une coalition de différents partis politiques pour administrer la Ville, mais appelons tout de même les choses par leur nom : malgré les démentis officiels, l’informelle « Équipe Coderre » constitue bel et bien dans les faits un parti politique. Un parti qui ne dit pas son nom, certes, mais un parti tout de même.

Un parti politique, qui plus est, formé en majorité des anciens d’Union Montréal. Il fallait entendre Alan DeSousa à la télévision cette semaine affirmer son adhésion aux « valeurs » de l’équipe Coderre pour justifier son allégeance à la formation politique. Allons! Depuis quand la soif de pouvoir constitue-t-elle une valeur? La seule valeur qui anime M. DeSousa est sa propre réélection, qu’il aura sans doute jugée plus probable que s’il s’accrochait à l’étiquette ternie d’Union Montréal. Son arrondissement n’a-t-il pas d’ailleurs fait l’objet de perquisitions en février dernier?  Les Montréalais méritent mieux qu’une administration composée des restes de magouilleurs professionnels et avides de pouvoir, déguisée en un preux chevalier blanc répondant au nom de Denis Coderre.

Tant qu’à y aller avec aussi peu de subtilité, ce dernier aurait tout simplement pu appeler son parti « Ré-Union Montréal ». L’effet aurait été le même, et cela nous aurait au moins évité l’illusion d’un renouveau en politique municipale, advenant son élection.

Advertisements

Commentaires»

No comments yet — be the first.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :